mardi 9 juin 2020

Aperçu du phénomène Ovni en Alsace (Vidéos ODH TV Archives année 2013)


Je vous propose une petite rétrospective du phénomène Ovni tel qu'il se présente en Alsace. Ces deux vidéos réalisées par Gilles Thomas, couvrent les deux départements de la région. Elles sont disponibles sur le compte Youtube ODH TV Archives.






dimanche 17 mai 2020

Ufologie de terrain: Bilan Ovni en Lorraine 2017 (Vidéo)


Aujourd'hui je vous propose de remonter un peu le temps. Cette interview "Bilan Ovni 2017" avec Gilles Thomas d'ODH TV n'avait pas encore été travaillée et mise en ligne, c'est désormais le cas.

Bonne écoute ;-)


samedi 11 avril 2020

Petit retour sur la vague "Drovni" en Alsace-Moselle (2014)



La présence nucléaire dans le Grand Est


Nos centrales nucléaires du Grand Est ont étés survolées à plusieurs reprises en toute illégalité durant la fin de l'année 2014, Cattenom et Fessenheim font parties du lot. Cette affaire aura fait couler beaucoup d'encre pour finalement ne rien obtenir des autorités comme si l'appareillage d'état était derrière pour protéger quelques intérêts particuliers. Nous sommes toujours dans le flou total, mais pour tenter d'y voir plus clair, il faut savoir ce que nous sommes capables de réaliser à l'heure actuelle en matière de drones professionnels high-tech.

Tout d'abord rendons à César ce qui lui appartient... Nous devons l'expression "Drovni" à Mr Claude Lavat de l'Académie d'Ufologie.

Il existe pas mal de documentation, de publications dans les quotidiens nationaux et régionaux ainsi que des extraits de journaux télévisés concernant cette vague, mais surtout de la non information. Notons que le GEIPAN a observé tout ceci en tant que spectateur, aucun signalement ne lui est parvenu directement, étrange...

Je suis bien conscient que la nature de ces observations aurait pu mettre en défaut ceux qui les observent. Il s'agit principalement du personnel de surveillance et d'astreinte des installations, voir des sous-traitants, lorsqu'il ne s'agit pas des gendarmes eux-mêmes (cas de Fessenheim) chargés de surveiller les alentours. Ces personnes ne sont pas véritablement formées pour reconnaître telle ou telle présence dans le ciel, par conséquent, dans la psychose générale et les briefing internes, ils signalent tout et n'importe quoi (aéronefs, météorites, satellites, l'ISS, drones etc...). 

A de rares exceptions, ce sont des initiatives personnelles extérieures qui prennent le relais. J'avais fait appel à deux membres du forum "Les Mystères des Ovni" pour leur proposer une surveillance in-situ. Ce qui nous a posé problème par la suite puisque le soir même, quelqu'un du CNPE de Cattenom avait donné l'alerte. C'est par voie de presse le lendemain que nous en prenions connaissance avec convocation auprès de la Gendarmerie d'Hettange-Grande (nous avons étés contrôlés à deux reprises lors de notre veillée en expliquant quelles étaient nos motivations).

Article du Républicain Lorrain publié le 31 octobre 2014


La suite de cette affaire à suscité un moyen bien pratique chez les ultra-sceptiques de nous casser du sucre sur le dos. La presse en avait fait l'écho, comme par exemple ICI ou bien encore dans l'un de mes précédents articles, ICI

La relation Ovni et nucléaire civil ou militaire ne tient pas du fantasme comme voudraient nous le faire croire les afficionados de la frange rationaliste. La somme de documents déclassifiés, d'études historiques et de témoignages est conséquente, notamment outre-Atlantique, c'est qu'ils ne prennent pas le temps de les étudier objectivement.

Il existe un aperçu global et mises à jour dans le temps sur cette vague puisqu'elle se poursuit dans le temps. L'affaire de Fessenheim du 24 mai 2018 est loin d'être anodine. Le Mufon France ne lâche pas l'affaire et compte bien obtenir le fin mot de l'histoire, mais ceci est autre sujet.

Arcadya, membre du forum "Les Mystères des Ovni" a fourni un excellent travail global, vous pouvez en prendre connaissance ICI.

Ce que j'ai essayé modestement de faire, c'est avant tout de définir quelles seraient les arguments en faveur de tel ou tel scénario vis-à-vis de la présence de ces mystérieux "Drovni". Voici donc un petit tableau récapitulatif histoire de déblayer le terrain et vous faire votre propre opinion sur la question.


Si vous ne pouvez lire correctement ce tableau, appuyez sur les touches Ctrl et + de votre clavier


PS: Je me tiens à votre disposition dans les commentaires pour vous fournir des liens sur ce que j'avance dans ce tableau.


samedi 4 avril 2020

Catalogue de formes du G.P.U.N. de Nancy (1978)


En ces temps de confinement, on s'occupe d'avantage de ces proches et mettre un peu d'ordre dans ces affaires, histoire d'être à jour. Quand on y pense, ce contexte exceptionnel pourrait être bénéfique aux observations car tout ce qui tranche avec la normalité devrait avertir nos visiteurs. Qui sait ? Ces choses pourraient très bien à nouveau parcourir nos campagnes, passer très près du sol, voir s'y poser sans que nous le sachions.











Bref... Je profite de ce petit temps de réflexion pour nous replonger dans les années 60/70 ou l'ufologie de terrain était encore très active et les groupes ufologiques très nombreux. Exemple ici avec un petit catalogue réalisé par le G.P.U.N. section de Nancy nous faisant part de diverses formes étranges aperçues respectivement dans nos quatre départements Lorrains respectifs + quelques cas extérieurs (Haute-Saône, Alpes Maritimes, Pyrénées Orientales). Certains de ces cas se sont révélés lors de contre-enquêtes comme étant des méprises avec la Lune ou le passage de bolides.












Bien entendu, retrouverez la plupart de ces références plus en détail sur ma carte Google Maps. Ces planches sont extraites du catalogue "Approche n°17" de R. Hardy, année 1978. Retrouvez et téléchargez ce catalogue en intégralité sur le site web de l'AFU en cliquant ICI. Cette initiative a pu voir le jour grâce à Isaak Koi (Juriste Anglais), et avec l'aide de nombreux chercheurs et ufologues, toutes catégories confondues.

vendredi 6 décembre 2019

Entretien Ufo Conscience : Le catalogue des rencontres rapprochées humanoïdes du Nord-Est de la France et du Luxembourg de Raoul Robé


Voici un nouvel entretien donné à mon ami Olivier de Sedona dans le cadre de son émission UFO Conscience. Pour la petite histoire, cette émission fut enregistrée en juin dernier en pleine canicule. Pour des raisons techniques, je n'ai pu intervenir lors du t'chat en direct, mais reste disposé à répondre à vos éventuelles questions ou vous orienter vers les liens auxquels je fais référence.

Bonne écoute ;-)




Edit (07.12/19): Quelques petites mises au point. A ceux qui se permettent de semer la zizanie en me bombardant de messages offensifs, je n'ai nullement besoin de débattre et perdre mon temps avec eux. J'ai déjà donné sur un autre réseau, j'ai constaté le résultat. Les foires d'empoigne stériles qui tournent en boucle, ce n'est pas mon truc. Ces personnes se gênent d'ailleurs pas d'attaquer violemment quotidiennement l'ensemble de la communauté ufologique au quotidien. 

Encore une fois, est-ce bien constructif ? Quel est le but de la manoeuvre ? Refaire le monde ? Je ne le cherche même pas à le savoir.

Ici je me réserve le droit de dire ce qu'il ne va pas et ce que je trouve dérangeant dans leurs comportements. Vu l'ambiance sur les réseaux sociaux depuis quelques années tout débat reste impossible, tout au plus justifier certaines choses par quelques mails interposés pour calmer cette ambiance délétère.

Je note que lors de la mise en ligne de cette vidéo, une horde de décérébrés d'un groupe Facebook "sceptico-zet" est venu la bombarder d'anti-like. Il y a manifestement entrave au droit à la parole sur un sujet difficile à aborder et dont les contours sont loin d'être définis. Mais il ne fait aucun doute qu'un message différent allant à l'encontre des idées conformistes est forcément une dangereuse dérive à combattre, c'est bien connu...




samedi 3 août 2019

Au détour d'un blog partisan de la prose sceptique...


Voici venu le 100ème article de ce blog, mais il n'est guère réjouissant. L'activité ufologique du moment étant extrêmement pauvre dans nos régions, il était une fois de plus nécessaire de procéder à quelques réajustements concernant une publication mise dernièrement en ligne...

Il y a quelques semaines de cela, j'ouvrais un fil de discussion sur le forum "Les Mystères des Ovnis".

Celui-ci portait sur la nécessité ou non de maintenir le GEIPAN comme organisme légitime sur la question épineuse des PAN. J'invitais, il est vrai un peu maladroitement à inviter les internautes à réfléchir en leur proposant l'idée d'une pétition en ligne. Pétition qui ne verra jamais le jour mais qui a suscité l'intérêt chez ceux qui visiblement ont une terminaison nerveuse reliée à cet organisme.

C'est ainsi que je suis tombé sur un énième billet d'un(e) internaute blogueur faisant clairement partie de la mouvance rationaliste. Xilia puisque c'est ainsi qu'il faut le (ou l'a nommer), dirige le blog Zeroterisme visant à s'attaquer à tout ce qui représente des dérives à leurs yeux plus ou moins pertinentes.

Voici le billet en question (cliquez sur le lien)

Je vais donc reprendre ici quelques passages et éclaircir certains points.

"Ils en sont mécontents mais ils ne savent pas sur quels critères il faut attaquer, l'initiateur demande à ses membres de lui suggérer des raisons ! Non ! Vous ne rêvez pas !"

Je ferais remarquer que sur un forum tout membre a le droit de s'exprimer en apportant des éléments utiles et constructifs. Nous avons je pense assez de recul aujourd'hui pour évaluer ce qui ne fonctionne pas avec le GEIPAN. Une liste (non exhaustive) à d'ailleurs été proposée depuis. A aussi été abordé le fait qu'il faille déléguer ces compétences en direction de SIGMA2 qui me semble plus légitime pour ce job, est-ce un crime de lèse majesté ?

Les institutions sont amenées à évoluer de manière constante, alors il faut pouvoir envisager une autre façon de travailler.

"Eux-mêmes et leurs amis ufologues ont ils apporté au GEIPAN des éléments tangibles que les sciences dures pourraient exploiter ?" 

Pourquoi apporter des éléments tangibles à cet organisme qui je le rappelle, n'est là que pour collecter des cas civils en les passant à travers une grille de lecture pré-établie ? Dois-je lui rappeler que le GEIPAN n'a pas (n'a plus) la vocation d'étudier de manière professionnelle et scientifique, des cas très particuliers (les 4 ou 5 % de PAN D) laissant clairement apparaître d'autres paramètres non exploitables avec les outils à leur disposition. Ces cas font appel à des analystes scientifiques multidisciplinaires. Il existe de tels cas, hors base de données du GEIPAN sur lesquels tablent des personnes qui pour l'heure travaillent dans l'ombre. Ces analyses mettent en évidence un impact direct dans notre environnement. Ils sont encore loin de comprendre de quoi il s'agit, ils ne font pas dans la promotion des "zitis" mais réalisent des études visant à prouver le bien fondé de leurs recherches. Le phénomène Ovni n'est pas un mythe (vision très superficielle de nos détracteurs), sa portée vas beaucoup plus loin, mais il est encore trop tôt pour en parler ouvertement.

"Les leaders de ce forum (exit hélas des participants comme Jean Curnonix par exemple) passent l'essentiel de leur temps à critiquer négativement le GEIPAN et les sceptiques, ignorants qu'ils sont ou faisant semblant de l'être, qu'il n'y a pas de sceptiques mais une démarche sceptique comme l'ont expliqué, dit et même rabâché, de nombreux partisans de la dite méthode." 

Quizz de la démarche sceptique ? Nous l'appliquons ici même dès lors que nous avons la possibilité de traiter un cas déposé par un témoin et membre à part entière du forum.

En matière d'ufologie, le scepticisme est requis venant d'informations extérieures en provenance d'Internet. En interne (ou bien lors d'enquêtes extérieures privées), il y a moyen d'accéder à d'avantage de données sourcées et vérifiables si les témoins se prêtent au jeu et en toute bonne foi. Il faut savoir faire preuve de psychologie pour détecter si les témoins mentent ou pas. Ceci ne s'apprends pas sur les réseaux sociaux, mais au contact du terrain. Xilia peut-il (ou elle) prétendre faire du terrain ? Dans ce cas, ou sont ces compte-rendus d'enquêtes ? Bref...

"Il m'apparaît comme une constante dans le milieu de l'ufologie : l'égo démesuré ! Le besoin d'être sur le devant de la scène même s'il n'y a qu'une poignée de spectateurs parait bien impérieux à certains et ils semblent satisfaits de ce qu'ils pensent être leurs petits moments de gloire. Il ne faut pas ignorer ce mode de fonctionnement pour comprendre ce qui semble incompréhensible dans un premier temps à toute personne sensée. Mais comme dit le Président d'une association ufologique branche française : "il n'y a pas de mauvais buzz, il n'y a que du buzz". 

Je rappelle à notre illustre inconnu(e) qu'il (elle) fait fausse route. Je n'ai nulle besoin d'exister pour me valoriser en écrasant quiconque au passage, à d'autres... en commençant peut-être pas a faire le ménage au sein des UFO-sceptiques.

Je ne vends rien ni attends en retour. J'offre de l'information à qui veut en prendre connaissance. Chaque personne s'intéressant au sujet doit se fixer un but défini, le mien est de redéfinir le champ sur ce que nous sommes entrain d'étudier et de l'élever à sa juste valeur. L'ufologie Française ne peut se résumer à elle seule, à une poignée de pseudo-sceptiques prêts à tout pour se moquer ouvertement du monde. La ligne directrice du forum dont-il est question n'a rien à voir avec des raconteurs de fables, embobineurs de tous poils et gourous du millénaire. Si nous sommes la cible permanente de personnes, c'est en raison de notre portée au niveau des idées ou bien le fait que nous attirons plus de monde que sur le principal forum opposant, autant dire, des enfantillages. Nous n'avons aucune raison de recevoir de leçons de votre part. Vous connaissez sans doute l'adage avec la poutre dans l'oeil du voisin, ne voyez-vous donc pas ce qui se passe ? A qui revient véritablement le petit moment de gloire et de buzz ? Dois-je aussi lui faire un dessin ? Que font actuellement ces petits copains sur les réseaux sociaux débordant largement au niveau médiatique ? De la soit-disant pédagogie autour des agroglyphes en mettant en avant les 7 (ou 8) principes VECA façon "bombe thermo-nucléaire". Il s'agit de la deuxième année nous avons droit à ce "marronnier" estival, avant cela restait plus discret, j'ai pu voir son évolution et tout un système se mettre en place, tout a été calculé, et désolé, pour faire du buzz, tel est pris...

Que viennent encore faire les agroglyphes avec l'ufologie ?
Ici on nous explique des principes bien humains qui ne sont plus à démontrer, ceci n'intéresse plus grand monde, sauf les tenants psycho-machins-choses. Pathétique...

L'ufologie pseudo-sceptique tourne en boucle tel un vieux disque usé et craquant de tous côtés. C'est une attitude assez pitoyable venant de la part de personne faisant preuve de pragmatisme ! Le pragmatisme et l'esprit critique comme seules armes restent insuffisants pour prétendre tout savoir de cette pseudo-discipline. C'est oublier un peu trop rapidement les progrès de la science, les expérimentations et la réalité du terrain. 

"Et bien buzzez Monsieur partisan du néo évhémérisme qui plus est, la réputation de l'ufologie privée n'est plus à faire et grâce à des gens comme vous elle poursuit sa way to completion." 

Il (ou elle) se permet de me coller une étiquette qui ne reflète absolument pas mon état d'esprit.

Le néo évhémérisme est un concept véhiculé à travers les sectes et jusqu'à preuve du contraire, un forum responsable n'est pas là pour en faire la promotion.

Que connait-il (elle) réellement de l'ufologie privée ? Celle de groupes borderline, d'enquêteurs peu scrupuleux, ou celle de ces petits copains ? Cela justifie t-il pour autant que les UFO-sceptiques soient seuls détenteurs de l'exactitude ? Ils n'ont de vision que celle véhiculée par les réseaux sociaux en avec ces nombreuses dérives, bien réducteur comme analyse. Lorsqu'il s'agit d'aller rechercher des informations autrement plus intelligibles, comme des publications scientifiques et faisant appel à plus d'effort intellectuel, il n'y a plus personne sur le pont.

Mais à quoi bon encore les convaincre que leur démarche n'est point la bonne ? Dommage, ils ont des atouts mais ne les utilisent pas à bon escient. On ne récolte que ce que l'on mérite.

Edit du 11.11.2019: Cet individu réitère ces propos venimeux dans un billet paru le 14 octobre 2019, prenez-en connaissance en cliquant ICI.

vendredi 19 juillet 2019

Dames blanches et radars automatiques sont-ils techno-compatibles ?

En ce début de périodes de vacances, il est de coutume d'aborder des sujets plus légers. Mais surtout, il est important de rester ouvert aux pistes qui au premier abord pourraient sembler loufoques. En matière d'ufologie, le ridicule ne tue pas, il permet au contraire d'avancer.

Ainsi le Républicain Lorrain nous faisait part d'un curieux fait divers sur sa Une de l'édition du 11 janvier 2017 (voir ci-dessous).

Fait divers qui s'est déroulé mardi 10 janvier 2017 en fin d'après-midi (information parue le lendemain sur la Une de l'édition de Metz du Républicain Lorrain)


La relation entre une apparition fantomatique et les nouvelles technologies ne me semble pas dénuée d'intérêt. Elle pourrait nous permettre dans des conditions contrôlées offrir l'opportunité de reproduire de manière scientifique l'apparition d'un phénomène qui jusqu'à aujourd'hui reste furtif et insaisissable. De telles expériences son notamment menées par l'IFRES depuis quelques années grâce à une cabine de contact dans le cadre de leur recherches en Transcommunication Instrumentale. Les résultats obtenus sont vraiment surprenant, vous pouvez en prendre connaissance ICI.

Si on laisse de côté la légende urbaine, ou le possible canular, on doit être en mesure de chercher à comprendre en quoi un radar automatique pourrait générer dans sa sphère d'action un phénomène lumineux insolite. Une cadence anormale des flash aurait pu la provoquer ? Est-ce du au système laser équipant les cabines de dernière génération ? Ou bien est-ce lié à l'effet Doppler dans le domaine des micro-ondes "High Super Frequencies" (bande K, sur 24 Ghz) ?

Malheureusement, j'ai cherché à obtenir d'autres informations mais il y a pas eu de suites données à cette affaire.

Je ne suis pas scientifique, mais je m'interroge tout de même sur les causes a effets possibles. L'avenir nous apportera peut-être d'autres faits identiques, auquel cas, il faudra être vigilant, remonter l'information aux intéressés et les rajouter au registre bizarreries des phénomènes annexes.

Bonnes vacances à tous !