samedi 9 avril 2016

Samedi 7 août 1993: Beux (57), lueur immobile au-dessus d'un carrefour provoquant de violents maux de tête et douleurs musculaires


Les OVNI peuvent avoir une influence négative sur les témoins. C'est ce que nous allons voir ici...

Le danger n'est jamais totalement écarté, bien qu'il ne soit pas souvent de manière intentionnelle. Certains rayonnements diffusés par ces choses peuvent causer des dégâts sur les êtres vivants. Plusieurs cas sont abondamment relayés dans la culture ufologique comme l'affaire Michalak ou bien celle de Cash-Landrum. 

Il est un ouvrage nécessaire de connaître puisqu'il traite en profondeur de la question... Nous le devons à Mr Bob Pratt, il est traduit en Français: "Ovnis-Danger, Appel à la vigilance".






Description du cas:

Un objet volant non identifié a été aperçu samedi soir près de Metz par un habitant de Pournoy-La-Grasse qui a signalé ce phénomène étrange à la gendarmerie.

Il était environ 22h45 Mr M. 45 ans, imprimeur et adjoint au maire de Pournoy-La-Grasse circulait au volant de sa voiture, lorsqu'au carrefour des CD.71 et 71A sur la commune de Beux, il fut ébloui par une intense lumière bleue verte turquoise provenant d'un objet silencieux à l'arrêt au-dessus du carrefour. 





Cette lumière, immobile, qui masquait par son intensité, la lumière des phares du véhicule, resta allumée une minute, puis elle s'éteignit et l'objet s'éloigna à grande vitesse avec un sifflement. Il n’a pas vu la forme de l’objet. 

La source de cette lumière était de forme indéfinie et située à une hauteur impossible à évaluer. Elle éclairait le carrefour sur un diamètre de 20 mètres environ. Le témoin, intrigué par le spectacle, avait arrêté son véhicule sur le côté droit, à quelques mètres du carrefour. Comme la fenêtre côté conducteur était ouverte, il arrêta le moteur et pencha la tête au dehors pour écouter. Absolument aucun bruit n’était perceptible sauf au départ de l’objet.




Reconstitution de la scène


Le témoin n’est pas sorti du véhicule. Alors Mr M. a remis le moteur en route, sans difficulté (ZX diesel) puis il est rentré chez lui.

Par la suite, Mr M. devait ressentir des douleurs musculaires. Le lendemain, intrigué par ce qu'il avait vu, il est revenu sur place. Il fut alors pris d'un violent mal de tête qui s'estompa progressivement à mesure qu'il s'éloignait du lieu où il avait aperçu ce mystérieux objet.

A chaque fois que le témoin se rendait à pieds au niveau du carrefour, il ressentait de violents maux de tête, comme une force qui lui serre la tête avec des bourdonnements. Par contre, lorsqu’il restait dans son véhicule, il ne ressentait rien. 

De toutes les personnes venues sur le lieu, il est le seul à avoir ressenti ce phénomène. Son état physique est resté ainsi durant plusieurs mois à chaque approche du point stratégique.

Une trace suspecte fut retrouvée à une quarantaine de mètres du carrefour, mais rien ne permettait d'affirmer qu'elle soit liée avec l'affaire.

D’autre part, Mr P. de Dain-en-Saulnois, a affirmé à Mr M. qu’une pareille aventure était arrivée à son gendre (médecin) en octobre/novembre 1992 exactement au même endroit tard dans la nuit.

Rapport: MT (CFRU)

Procès-verbal de Gendarmerie sur ce cas (Source GEIPAN).

Notes complémentaires: Aucune présence de croisements de failles dans le secteur pouvant provoquer des troubles chez les personnes réceptrices. Il serait peut-être nécessaire de vérifier sur place la présence d'un vortex ou d'une cheminée cosmo-tellurique. Toute aide d'un radiesthésiste serait la bienvenue.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire